Le chantier d'insertion ouvre ses portes!

Dans le cadre du Mois de l’Economie Sociale et Solidaire, 17 structures d’Insertion par l’Activité Economique de la Nièvre organisent une journée portes ouvertes :
Au chantier d'insertion de Saint-Amand, porté par le centre social, les salariés en insertion se transformerons en reporter durant une semaine afin de témoigner de leur travail au quotidien.
Du 12 au 15 novembre, ils produiront des reportages photos sur leur action au service de la mise en valeur et de l'entretien du patrimoine local, sur la commune de Bouhy.

Entretien de chemins ruraux

Des bois, des forêts et des centaines de kilomètres de chemins ruraux à entretenir, voilà un service très demandé par les communes pour permettre à leurs administrés et visiteurs de se déplacer. Les salariés du chantier d'insertion sont très sollicités, en particulier à l'automne pour déblayer les feuilles et éviter que les ronces n'envahissent ces voies d'accès.

Ici, la commune de Bouhy tient particulièrement à l'entretien de ses chemins pédestres, très prisés des randonneurs et promeneurs à pieds. Mardi et mercredi, une équipe a travaillé du côté de la Montagne.


Espaces végétalisés

Les communes comptent de nombreux espaces où pousse une végétation d'agrément qui nécessite un entretien régulier. Cette tâche revient en partie aux employés communaux et pour une autre partie au chantier d'insertion.

Ici, la cour de l'école de St Amand en Puisaye, qui compte plusieurs tilleuls. Chaque semaine une équipe du chantier d'insertion vient souffler et balayer les feuilles qui seront ensuite emmenées au compostage à la déchetterie.


Préparation d'évènements

Le chantier d'insertion est également un soutien aux communes lors de l'organisation d'évènements.

Ici la préparation du champ de foire pour accueillir la plus belle Foire agricole de la Nièvre, à Bouhy


Mares, lavoirs et petit patrimoine rural

Le Petit Patrimoine est représenté par l'ensemble des monuments (par exemple les tours, fours à pain , moulins, cabanes, fontaines, lavoirs, puits, croix, chapelles etc.) qui ne sont pas classés comme Monuments Historiques. La Puisaye en est riche et il incombe aux commune de les entretenir.

Ici encore, la commune de Bouhy met un point d'honneur à entretenir ces espaces, à la croisée de ses nombreux chemins. Ils sont également un atout touristique important.


Mais travailler au chantier d'insertion c'est aussi...

La vie des salariés en contrat d'insertion est aussi animée par des "rituels" qui rythment leurs périodes de travail.

Ils visent à sensibiliser chacun sur les horaires de travail, l'importance des relations sociales, l'équipe comme soutien, entre autres.

Ici, le début de journée à l'atelier, la préparation et l'entretien du matériel, avant et après les chantiers, les rendez-vous hebdomadaires avec l'accompagnatrice socio-professionnelle.


Et le jardin solidaire, comme espace de travail et de création

Entrer en processus d'insertion est parfois aussi reprendre la voie d'une bonne hygiène de vie, dont l'alimentation est l'élément central. Le chantier d'insertion a créé voici deux ans un jardin solidaire, où les salariés en insertion peuvent s'adonner au jardinage durant leurs pauses. C'est pour la plupart une découverte qui peut avoir une répercution économique puisse qu'ils peuvent profiter des fruits et légumes qu'ils ont produit.

 

Le jardin solidaire est entretenu quotidiennement.

Ici, une butte de remblais a été entièrement débroussaillée pour se transformer en un magnifique potager suspendu. Les déchets de taille d'arbres sont broyés sur place puis utilisés en paillage sous forme de BRF (Bois Raméal Fragmenté). Ceci a permis de maintenir l'humidité au pied des légumes et ainsi limiter les arrosages. Une aubaine en cet été caniculaire !

Le jardin profite également d'objets récupérés par les salariés, ainsi détournés pour décorer les allées.